explorations

Cette huile essentielle vous convient-elle ? Le LVA vous le dira !

L’huile essentielle, en tant que produit accompagnant régulièrement les thérapeutes dans le cadre de leurs soins, est une composante essentielle de l’environnement dans lequel se déploie le monde du bien-être et du développement personnel. Il en va de mêmes des fleurs de Bach, des eaux programmées, ou des compléments alimentaires prescrits dans le cadre de suivis thérapeutiques.

Ces produits ne sont pas anodins. Ils portent en eux des vibrations déterminées et déterminantes qui peuvent avoir un effet réellement transformateur tant sur le thérapeute que sur le patient. Raison pour laquelle, au-delà des propriétés physiques dont le produit se trouve doté, il peut être très utile d’en mesurer l’impact vibratoire en résonance avec l’état psycho-énergétique des personnes qui l’utilisent.

Cet impact va en effet influer tant sur la manière dont le thérapeute se positionnera face aux problématiques du patient, que sur la façon dont celui-ci sera -ou pas- à même de recevoir les bienfaits du soin proposé. L’impact d’une huile essentielle pourra en effet s’avérer positif et créer un environnement sécurisant, aidant à la mise en lumière et à la résolution des problèmes en présence, tout comme il pourrait, à l’inverse, entrer en résonance avec des zones d’ombre et en amplifier la portée. L’utilisation de ce produit serait alors plutôt contre-productive, en tout cas dans un premier temps, et freiner le dénouement des blocages en présence.

Nous avons donc réalisé un test LVA sur une huile essentielle régulièrement utilisée par un praticien dans le cadre de ses consultations, afin d’en observer les effets. Ceux-ci se sont avérés positifs, dans le sens où ils suscitaient dans le chef du thérapeute une plus grande disposition au calme, au recul et au discernement, et favorisaient en lui la dissipation de crispations et blocages précédemment observés dans son champ magnétique.

Ce changement d’attitude observé suite à l’utilisation de l’huile essentielle aura sans conteste un impact positif sur la façon dont il envisage le soin à prodiguer, et lui permettra dès lors d’atteindre de manière plus posée et consciente les zones à prendre en soin chez son patient.

Ce graphique donne un aperçu assez clair des changements de fréquences mesurés chez le thérapeute avant et après l’utilisation du produit :

Le test peut évidemment être réalisé dans de nombreux contextes différents, allant de l’usage thérapeutique à l’usage familial ou occasionnel de produits tels que les huiles essentielles.

Pour découvrir l’expérience réalisée grâce au LVA sur l’impact que peut avoir une huile essentielle dans un cadre thérapeutique cliquez ICI.