explorations

Le LVA, magnifique interprète de l’inconscient collectif

Le LVA possède de multiples facettes et fonctions.

Outre la capacité de mesurer et d’interpréter avec précision les caractéristiques psycho-énergétiques d’une personne, d’un lieu, les effets d’une émotion ou d’un état particulier, il permet également de prendre le pouls vibratoire d’un groupe, d’un mouvement collectif dans un moment donné.

Il en est ainsi des égrégores provoqués par certains rassemblements de personnes qui s’unissent dans un élan partagé. L’égrégore, « concept désignant un esprit de groupe influencé par les désirs communs de plusieurs individus unis dans un but bien défini »[1] peut être observé et ressenti dans de nombreux car de figure. Par exemple, lorsqu’un groupe de personnes se rassemble dans la prière, dans une méditation avec pour objet un but défini, dans un concert, dans une manifestation…

Une fréquence vibratoire est alors émise de façon collective par le groupe ainsi rassemblé, amenant parfois certaines personnes à entrer dans un état émotionnel bien particulier (euphorie, compassion amplifiée ou au contraire rage partagée, peur panique, énergie décuplée, élan exacerbé voire transe si l’on pense à certains rituels chamaniques).

Nous avons réalisé avec le LVA la prise de mesure de l’état-psycho-énergétique de l’égrégore provoqué par l’une des nombreuses manifestations des jeunes pour le climat, qui se sont tenues en Belgique pendant plusieurs mois au premier semestre 2019. Ce que révèle cette mesure est édifiant à plus d’un titre et nous a permis d’identifier les caractéristiques propres à l’inconscient collectif partagé par ce groupe d’étudiants et d’adolescents en lutte pour un monde plus durable.

Pour découvrir les résultats de cette expérience hors du commun réalisée grâce à une simple approche du LVA du groupe de manifestants en pleine action, téléchargez le dossier.

 

[1] Wikipédia

Signature vibratoire de l'énergie émise par l'ensemble des personnes participant à la manifestation