explorations

La mémoire de la naissance révélée par celle d’un lieu

Nous sommes toutes et tous profondément marqués par cet événement capital de notre vie qu’est notre naissance. Il s’agit sans doute du changement le plus brutal et le plus fondamental que nous ayons subi et pourtant, nous ne nous en souvenons pas. Cependant, nos corps énergétiques s’en trouvent imprégnés de façon beaucoup plus prégnante que ce que nous ne pouvons imaginer. Il arrive d’ailleurs souvent que ces corps subtils qui nous constituent restent marqués durant toute notre vie par ce bouleversement : leur forme peut s’en trouver altérée, ce qui provoque au cours des années des dysharmonie pouvant avoir un impact sur notre corps physique, sur nos ressentis, sur notre comportement.

Ce lien de cause à effet n’est que rarement mis en lumière et corrigé, que ce soit par le biais d’une expérience de « rebirth », qui nous fera revivre consciemment notre naissance, via un travail énergétique permettant d’identifier la source des informations données par nos corps énergétiques, ou encore grâce à l’aide précieuse du LVA.

Nous avons réalisé une expérience visant à ressentir l’énergie présente dans un lieu, en l’occurrence le donjon d’une ancienne forteresse située dans les Ardennes belges. Il s’agissait de comparer le ressenti des personnes en présence avec les mesures données par le LVA sur le lieu d’une part, et sur les personnes présentes d’autre part.

Ce que nous ont révélés ces mesures sur l’un des membres de notre groupe est particulièrement intéressant. En effet, cette personne disait ressentir une grande colère, une envie très forte de crier, sans toutefois en comprendre la cause.

Les indications données par le LVA ont mis en lumière une série d’éléments déterminants : l’énergie du donjon était chargée de l’idée de conflit, d’opposition, de colère, et de naissance au forceps. Celle de la personne transmettait les mêmes interprétations. Cette personne avait réalisé une expérience de rebirth, et connaissait grâce à ses parents les circonstances de sa naissance : elle avait dû être sortie au forceps dans une chambre imbibée de colère, suite à une dispute entre ses parents et le gynécologue. Cela avait créé une grande frustration et une résistance chez elle, qui se sont inscrites durablement dans sa mémoire énergétique.

La présence dans le lieu visité a réveillé en elle les émotions liées à cette naissance difficile, que le LVA a permis d’illustrer de façon précise et sans équivoque.

Cette expérience témoigne de la possible résurgence de la mémoire énergétique qui nous habite, au contact d’un lieu – mais cela pourrait aussi bien être celui d’un objet, d’un événement, … - porteur de la même fréquence énergétique. Ce « souvenir » prend alors une très grande place émotionnelle dans le chef de la personne qui le vit, de par la résonance ainsi activée.

Pour découvrir les détails de l’expérience du donjon de Furfooz,, CLIQUEZ ICI